Abdelouahed Mountassir, Architecte Urbaniste

Un artiste. Avant de devenir architecte D.P.L.G en 1983, Abdelouahed Mountassir a été peintre et a participé à de nombreuses expositions au Maroc et à l’étranger. Sa rencontre avec Ricardo Porro, à l’école d’architecture de Lille, architecte et théoricien de l’architecture et dont la voix persistait à rappeler que l’architecte est un poète de l’espace et que l’architecture, comme toute expérience créatrice, exige l’aventure de l’imagination ; développera son sentiment sur le caractère à la fois sociale et poétique de la ville. Mountassir semble devoir à ce maître, la conviction que sur chaque acte architectural, il se doit de décliner un parti pris personnel, qui donnera plus tard cet aspect unitaire et solidaire à ses réalisations.

De retour vers Casablanca, il occupera les fonctions de directeur et d'enseignant au Centre de formation des cadres techniques du ministère de l'Intérieur. Trois années après, il s'installe à son propre compte. Par son cabinet et à travers les deux autres dont il a fait partie, à savoir Fusion et Confluences, défilent de grands projets : Koréa, Nassim, Omar Ibn El Khattab, Grande baie de Casablanca, Vallée du Bouregreg, Al Kora, Bibliothèque Nationale du Royaume, etc.

Mountassir a remporté plusieurs concours d’architecture : celui pour la construction de la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc en 2001, du Pavillon de la Méditerranée pour l’exposition universelle 2010, de la CNSS pour l’identité visuelle de la société en 2000, du parti d’aménagement global de la vallée du Bouregreg en 2002 ; de la Régie des Tabacs avec Rachid Andaloussi, Mohammed Berrada et Raouf Arabani en 2002 ; de Bank al Maghrib Tanger en 2005 ; du Centre Tertiaire Intermodal (CTI Tanger Med) avec Confluences et l’atelier Jean Nouvel en 2006 ; du concours national d’architecture de la séquence Bab Al Bahr avec Confluences en 2007 et du concours pour la construction des locaux de la RAM Academy, Casa Aero en 2008.

Il participe à l’élaboration du Plan masse de la Marina de Casablanca avec Abdelmoula Imadeddine et les cabinets français Yves Lion et François Leclerc en 2007, et réalise le projet de Technopolis à Rabat avec le cabinet Omar Alaoui en 2007. Avec Abdelmoula Imadeddine, Rachid et Ibrahim-Réda Kerrakchou, Abdelouahed Mountassir crée le groupement « Altlantis » qui travaille sur le projet d’aménagement de la corniche de Rabat « Saphira » (2008). En 2008, Mountassir est élu architecte de l’année lors du Congrès de l’Ordre des Architectes à Marrakech le 28 juin 2008. Actuellement, Mountassir a sur sa table plusieurs projets notamment le projet de Bab Al Bahr à Rabat, qu’il réalise en collaboration avec le cabinet anglais Norman Foster. Il travaille également à l’élaboration du projet « Urba Pôle Gare d’Oujda » Et vient de remporter le concours du Siège Central du Parti de l’Istiqlal et le deuxième prix pour le concours lancé par Al Omrane Casablanca relatif à la « Promotion de la qualité urbaine et architecturale dans l’habitat social » (2010).