info

Jardin d'enfants la Résidence - Casablanca - Maroc

Jardin d'enfants la Résidence - 1999

Il s’agissait dans un premier temps de la reconversion d’une villa des années 40 implantée en fond de parcelle en jardin d’enfants sans modification majeure, puis de son extension pour réaliser le complément du programme sur la partie initialement réservée au jardin domestique, où de nombreux arbres d’époque et palmiers se dressent sans ordre préétabli. Partant de ce contexte et de l’orientation du terrain, l’extension a pris la forme d’un L, comme des bras protégeant un lieu intérieur, conçue sur pilotis pour dégager le maximum d’espace ouvert pour le jeu et créer un préau. La forme en L a été décomposée en plusieurs entités pour tisser entre les arbres existants et les volumes pour que le minéral et le végétal rentre en communion. Autant l’école demeure fermé sur l’extérieur, autant la transparence et les jeux de perspectives sont restés présents dans la conception intérieure du bâtiment. Tout est viré pour profiter du patio intérieur : le jardin d’enfants est à l’image de la maison traditionnelle, le RYAD ou le patio autour duquel l’espace s’organise. Ce bâtiment crée pour l’enfant, devait contenir un espace récréatif qui joue sur l’ombre et la lumière, partie couverte et découverte, végétal et minéral, transparence et fermeture sur l’extérieur. L’architecture est d’abord définition de concepts, l’écriture architecturale n’en est qu’une traduction. C’est ainsi que le rapport existant/extension s’est traduit par une pluralité d’écritures pour former l’ensemble, chaque partie du programme a bénéficié d’un traitement particulier souligné par la diversité des matériaux ce qui procure à chaque corps du bâtiment une identité et un esprit :
l’ocre pour les ateliers d’arts, le blanc pour les salles et la composition de granit pour l’accueil et la circulation verticale de manière à marquer aussi l’identité visuelle extérieure de l’école.