info

Bab Al bahr - Sequence 1 - Rabat - Maroc

Bab Al bahr - Sequence 1 - 2010

Le cabinet AWMountassir participe conjointement avec l'agence Foster+Partners (www.fosterandpartners.com) à la réalisation du projet de la Cité des Arts et Métiers. Conçu dans le respect de la culture, de l’histoire et de la tradition marocaines, ce nouveau quartier est voué à créer une nouvelle dynamique économique en répondant à une demande importante en résidentiel, en activités commerciales, touristiques et de loisir, tout en tenant compte des contraintes urbaines et environnementales du site. Sa conception s’appuie sur une vocation verte affirmée et une dimension piétonne privilégiée : plus de 8.000 m² sont allouées aux espaces verts. Le développement de ce projet prend en compte la relation entre les deux villes Rabat et Salé. Cette relation est très importante étant donné ses valeurs historiques qui s’expriment dans le rapport que le projet entretien avec les sites avoisinants. A cet égard, Le plan d’aménagement du projet prévoit le plus de dégagement visuel possible. Pour bien maîtriser cette articulation, il est prévu de construire, entre la Médina de Rabat et la Médina de Salé, un nouveau quartier sous forme d’îlots organisés autour de jardins privatifs et noyé dans un grand jardin et dont la hauteur des constructions est maîtrisée de manière à assurer le lien visuel entre les deux villes. Aussi, et à l’échelle des places publiques marquant les grandes métropoles, un espace majeur s’inscrit naturellement dans le dispositif global. Cette place « bleue » marque l’ouverture « maîtrisée » du quartier sur le front fluvial puis plus loin la promenade sur le fleuve, enfin sur la ville. Cette vision s’exprime depuis les hauteurs de la ville de Rabat ainsi que par la VP4-8b bordant cette place.

Par ailleurs, et pour maîtriser la problématique de la circulation, il est constitué, à partir des emprises existantes, des voies qui permettent d’accéder au projet, à sens unique. Concernant les parkings, il est estimé à plus de 854 places, le nombre nécessaire au projet. Ils seront positionnés aussi en tenant compte de la nature du sous sol sans oublier de garder en pleine terre certaines parties notamment les « allées-jardins » à l’intérieur de chaque lot. Le stationnement de surface suit naturellement les voies publiques. Les éléments du programme sont disposés de façon à ne pas créer un quartier introverti mais au contraire, ouvert sur les villes de Rabat et Salé. Les grands équipements : les musées et l’hôtel, entretiennent une véritable synergie entre eux et leur conception aura comme point de départ leur capacité fonctionnelle d’ouverture sur l’espace public.