info

Villa Lazrak - Casablanca - Maroc

Villa Lazrak - 2010

Un geste simple, pure.
Le terrain est arboré de plusieurs palmiers, de pins parasols, ainsi que d’autres sujets formant un ensemble paysager exceptionnel. Ce site privilégié appelle une architecture sobre, bien composée, et tirant pleinement parti de cette abondance arbustive. Le concept retenu pourrait se résumer en cette phrase : « Une toiture couvre le rez-de-chaussée, se retourne à la verticale, puis à l’horizontale, formant un étage plus réduit. » Ce concept formalise un plan tridimensionnel structurant l’ensemble des espace et plus globalement la volumétrie générale du projet. Une multitude de plans, de volumes, de vides, jouent de leur relation avec l’encadrement ainsi formé. Cette villa comprend un sous-sol aux espaces qualifiés par leur ouverture sur un jardin en pente. Le Rez-de-chaussée est divisé en espaces à vocations multiples : réception, espaces nuit, et espaces servants. Ce niveau est départagé en zones organisées de part et d’autre d’une circulation linéaire traitée en revêtements bois, et bénéficiant d’un éclairage zénithal par une verrière, et traversant par des ouvertures vitrées de part et d’autres. Cette configuration a permis de qualifier les espaces de réception selon les degrés d’intimité, ou d’ouverture voulus.

L’étage couvre partiellement le RDC, laissant place à une vaste terrasse jardin. Cet étage constitue une forme de studio indépendant ouvert sur un jardin suspendu. Il comprend la suite parental, ainsi qu’un salon plus privatif. Le jardin intègre un aménagement paysager constitué d’arbustes en pots implantés au pourtour de la terrasse. Ce filtre arboré donne à l’étage son intimité tout libérant des vues sur le quartier arboré et, en second plan, sur l’Atlantique. La composition de cette architecture est une démonstration des potentialités plastiques et organisationnelles d’un concept pure et structurant. La réussite d’une telle architecture dépend d’une attention toute particulière apportée aux moindres détails.