info

SIDI YAHYA - Oujda - Maroc

SIDI YAHYA - 2011

Formes urbaines innovantes

Le plan de masse génère des lieux différenciés par le jeu de:
-Contractions-dilatations du bâti : places, promenades, coulée verte,passages sous-sabas, etc …..
- Epannelage qui permet de proposer une skyline inspirée des médinas.
- Une régularité des trames liées à la dimension économique. Ainsi sont créés des événements. Par exemple quelques bâtiments se décalent légèrement. Ceci crée une tension différente entre deux corps de bâtiments en vis-à-vis.
Ces dispositifs permettent à la fois des usages variés et des sensations différenciées qui donnent toutes leurs qualités à la promenade urbaine quotidienne. En entrant chez lui l’habitant ressent des sensations au niveau de la lumière, des sons, de la vue, des couleurs, du mouvement corporel qui sont de l’ordre de l’expérience esthétique mais convoquent aussi les références culturelles.
Des espaces publics qui font sens
S’agissant de faire un quartier, le rapport à l’espace public doit faire l’objet d’une attention particulière car il s’agit aussi de traiter toutes les échelles de l’habitat. La composition des masses bâties produit des espaces publics au statut différencié que l’on identifie par trois catégories principales :
- La place urbaine ouverte : c’est le lieu de la rencontre urbaine à l’échelle de l’îlot mais aussi du lotissement. Son emplacement à l’extrémité de chaque îlot, lui confère un statut de réceptacle urbain qui accueille en rez de chaussée des commerces et des équipements.
- La place confidentielle : Place fermée, à l’abri des regards, elle est accessible par des ruelles étroites et des passages sous saba. Aux dimensions plus étroites, elle est limitée par des unités d’habitations qui donnent l’échelle du quartier. Ces dispositifs lui confèrent une identité plus intime et favorise les échanges et les relations de proximité et de voisinage.
- Parc urbain paysagé et arboré : Véritable poumon pour la ville, il est l’élément structurant, la colonne vertébrale sur laquelle vienne se greffer les différentes composantes du projet (unité d’habitation, places urbaine et confidentielle…).
Chacun de ces espaces, sont reliés entre eux par des chemins, rues, promenades et passages sous sabas.